L’auto-entreprise : une gestion comptable simplifiée

Publié le : 29 octobre 20213 mins de lecture

Comme tous les entrepreneurs, les auto-entrepreneurs ont le devoir de tenir une gestion de comptabilité. Cependant, leur comptabilité est simplifiée et même les obligations à respecter sont aussi simplifiées et proportionnellement simples. De ce fait, l’auto-entrepreneur est un statut qui vous permet de tirer profit d’un formalisme administratif simplifié. Il n’établit des comptes annuels comme les sociétés commerciales. En outre, quels avantages d’avoir une comptabilité limitée ?

Les obligations comptabilité d’une auto-entreprise

En tant qu’un chef d’entreprise, un auto-entrepreneur reste tenu à certaines obligations en matière de gestion comptable :

  • La tenue des livres de comptes : c’est la principale obligation à respecter quelle que soit l’activité réalisée. Ces livres recensent toutes les recettes perçues et les registres des achats par l’auto-entreprise. Le livre de recettes doit être mis à jour tous les jours en désignant chronologiquement l’origine et le montant des recettes d’un client.
  • La conservation des facturations : toutes les justifications comptables relatifs aux ventes et achats de marchandises ou prestations doivent conserver. En effet, il faut établir des factures équivalentes à la réglementation. Ces dernières doivent comporter les mentions obligatoires et doivent être fournies à ses clients. La raison de la conservation des factures est de pouvoir les montrer aisément en cas de contrôle comptable.

Les profits d’une gestion comptable simplifiée

En privilégiant la comptabilité simplifiée, un auto-entrepreneur est soumis au régime micro-fiscal simplifié tel que le régime Micro-BNC ou Micro-BIC. Précisément, vous n’aurez plus besoin de produire un bilan comptable chaque année et à fournir un paquet de papier fiscal au service des impôts. Remplir un feuillet complémentaire pendant la déclaration annuelle suffit pour déclarer vos revenus auto-entrepreneurs aux impôts. À part, vous bénéficierez aussi du régime de franchise sur la TVA. En fait, vous serez exonéré de TVA et n’aurez plus besoin de la facturer à vos clients, ainsi que vous ne pourrez pas également la déduire sur vos frais et achats professionnels.

Bien gérer son temps pour la gestion comptable

Il se peut que vous déborderiez par vos obligations comptables puisque certaines tâches comptables et administratives doivent être à jour récemment. Pour éviter le débordement, désengagez-vous du temps en bloquant des passages fixes sur votre agenda, tous les jours ou une fois par semaine. Bloquez 15 minutes à 30, entre autres, tous les jours, à la fin de la journée pour actualiser les livres de comptes. En plus, organisez-vous et planifiez vos tâches. Pour cela, adoptez une bonne méthode. Vous pourrez essayer de classer vos documents comptables et administratifs au fur et à mesure de ne laisser rien traîner pour éviter la perte.

Plan du site